Céphalées : migraine ou pas …

Si les victimes de maux de tête ne sont pas toutes victimes de migraine, leur pathologie nécessite diagnostic et prise en charge. Une cé­phalée inhabituelle et brutale doit être considérée comme une urgence vasculaire.


http://sante.lefigaro.fr/article/tous-les-maux-de-tete-ne-sont-pas-des-migraines

Maladie de Parkinson – Témoignage de M-J Fox

Michael J. Fox souffre depuis 25 ans de la maladie de Parkinson. S’il lui a fallu sept après son diagnostic en 1991 pour évoquer publiquement sa maladie, il n’hésite plus aujourd’hui à parler de son quotidien, qu’il refuse par ailleurs de qualifier de « bataille ».

http://www.20minutes.fr/people/1959143-20161116-michael-fox-laisse-abattre-maladie-parkinson

Canal Carpien et Autres Syndromes Canalaires

Le Syndrome canalaire se définit comme la traduction clinique d’un conflit contenant – contenu entre d’une part un tronc nerveux périphérique et d’autre part une région anatomique particulière de son trajet, où les conditions locales peuvent être responsables de multiples microtraumatismes aboutissant à des phénomènes irritatifs et inflammatoires conduisant à la souffrance progressive du nerf.

Sommaire : syndromes canalaires

  1. Syndrome du Canal Carpien
  2. Syndrome du Canal de Guyon
  3. Syndrome du Canal Cubital au Coude
  4. Syndrome du Défilé Cervico Thoracique
  5. Atteinte du Nerf Radial
  6. Méralgie Paresthésiante
  7. Atteinte du Nerf Péronier Commun au col du Péroné (Sciatique Poplité Externe)

Electromyogramme

La conduction nerveuse et la contraction musculaire se caractérisent par la production de courant électrique de faible intensité. Une propriété sur laquelle s’appuie l’électromyogramme pour étudier leur fonctionnement et détecter d’éventuelles pathologies.
L’électromyogramme est un examen sans aucun risque et généralement bien supporté.

Céphalées Chroniques Quotidiennes

La céphalée chronique quotidienne (CCQ) est une plainte fréquente des patients pris en charge dans les consultations spécialisées. Elle ne représente pas une entité nosologique unique. Elle est subdivisée en quatre sous-groupes : la CTC, la céphalée persistante de novo ou d’apparition récente, l’hémicrânie continue et la migraine transformée.  75 % des CCQ surviennent chez des patients présentant initialement une maladie migraineuse typique.

Il s’agit d’un problème majeur de santé publique, puisque l’on estime que 3 à 5 % de la population générale souffre de CCQ. En consultation spécialisée, 30 à 40 % des patients consultent pour des céphalées chroniques quotidiennes.

Une prise en charge spécialisée est nécessaire est permet le plus souvent d’obtenir un soulagement de ces céphalées.

https://drhoornaert.wordpress.com/migraine/cephalees-chroniques-quotidiennes/

Fibromyalgie

La fibromyalgie est caractérisée par des douleurs diffuses, chroniques, accompagnées d’une fatigue souvent intense et des troubles du sommeil et souvent associées à une anxiété ou à une dépression.

La prévalence est de 2% à 5% dans la population générale, mais varie en fonction des études et des populations. Il existe une forte prédominance féminine (4:1), la maladie survenant dans la majorité des cas chez des femmes entre 30 et 50 ans.

Les douleurs, en règle générale diffuses, peuvent prédominer au rachis ou aux articulations périphériques. Elles s’associent souvent à une impression de gonflement et à une raideur matinale, pouvant évoquer un rhumatisme inflammatoire débutant. Les douleurs sont permanentes mais aggravées par les efforts, le froid, l’humidité, le stress et le manque de sommeil et mal calmées par les antalgiques habituels.

Lire la suite

Paralysie Faciale

Vous vous réveillez avec une paralysie du visage, Vous ne pouvez plus fermer un œil. C’est probablement une paralysie a frigore.

Devant toute paralysie faciale vous devez consulter en urgence votre médecin traitant. Il peut vous orienter vers un médecin spécialiste.

Il y a de grandes chances pour que ce soit une paralysie a frigore. Néanmoins, il s’agit de vérifier que les symptômes ne sont pas en relation avec une pathologie autre.

La paralysie faciale a frigore, ou paralysie faciale aiguë idiopathique( sans cause), est la plus fréquente des paralysies faciales.

Lire la suite

Syndrome des Jambes sans Repos

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR), aussi appelé syndrome d’impatience ou syndrome d’Ekbom, s’observe fréquemment, mais reste mal connu. Décrit par le neurologue suédois Karl-Axel EKBOM (1907 – 1977) dans sa thèse de doctorat, ce syndrome se caractérise par un besoin irrésistible de bouger les membres inférieurs.

Des sensations désagréables telles que des démangeaisons, des picotements ou des brûlures y sont souvent associées.

Le sujet est alors contraint d’agiter ses jambes pour soulager les symptômes, voire se lever et déambuler. Parfois, cette envie de bouger s’accompagne de mouvements de jambes involontaires nocturnes, ce qui peut perturber le sommeil du conjoint.

Lire la suite…

Accidents vasculaires Cérébraux

Si vous, ou une personne de votre entourage, manifestez un seul des 5 signes décrits ci-après, vous devez sans attendre composer le 15 sur un téléphone fixe ou un portable

  1. faiblesse ou engourdissement soudain du visage, du bras ou de la jambe, d’un côté du corps,
  2. diminution ou perte de la vision, en particulier d’un seul oeil,
  3. perte soudaine de la parole ou difficulté d’élocution ou de compréhension de ce qui est dit,
  4. mal de tête sévère, soudain ou inhabituel, sans cause apparente,
  5. instabilité inexpliquée de la marche ou chute soudaine, vertiges (en particulier en association avec l’un des symptômes précédents.

Ces symptômes peuvent disparaître tout aussi vite qu’ils sont apparus, sans laisser de trace, en moins de 24 heures; il s’agit alors d’un Accident Ischémique Transitoire (AIT), véritable signe précurseur de l’infarctus cérébral dont l’évolution est imprévisible

L’efficacité du traitement dépend de la rapidité de prise en charge

Lire la suite…