Maladie d’Alzheimer

La démence renvoie, dans notre perception commune à la folie ou à la déchéance mentale. En réalité, ce terme médical est utilisé pour évoquer une altération progressive de la mémoire et de l’idéation. La démence est provoquée par des maladies dégénératives du cerveau, dont la maladie d’Alzheimer qui en est la première cause.
La démence répond à des critères précis. Elle est définie par un ensemble de plusieurs symptômes ou signes suffisamment sérieux pour perturber la vie de la personne qui en est atteinte : perte de mémoire, au moins un autre signe de perturbation parmi les fonctions
intellectuelles suivantes: langage, attention, jugement, capacité à exécuter des tâches complexes, orientation dans le temps et dans l’espace.
La définition de la démence implique que ces troubles soient suffisamment sérieux pour perturber la vie de la personne atteinte.
Le début de la maladie est insidieux et l’évolution lentement progressive sur un temps très long.
En France, selon l’étude PAQUID, il y aurait 769 000 cas de démences chez les sujets de 75 ans et plus dont 611 500 cas de maladie d’Alzheimer. Les autres causes de démences sont entre autre la démence à corps de Lewy, la démence vasculaire, la démence fronto temporale.

Sommaire : Démences

  1. Maladie d’Alzeimer
  2. Maladie à Corps de Lewy
  3. Démence Vasculaire
  4. Démences Fronto Temporales