Canal Carpien

le syndrome du canal carpien touche le plus souvent la femme, entre 30 et 50 ans. Les gestes répétitifs et notamment professionnel (secrétariat, BTP, mécanicien, etc…) favorisent la survenue du syndrome du canal carpien. Ce syndrome peut également lors de circonstances particulières : grossesse, hypothyroïdie, diabète, polyarthrite rhumatoïde…

Il se traduit par des engourdissements et des picotements, puis de véritables douleurs à la main, avec souvent des irradiations vers l’avant-bras, le coude ou même l’épaule. Ces signes sensitifs réveillent souvent la patiente pendant la nuit. Ils peuvent toucher un seul doigt ou plusieurs doigts, mais ils épargnent habituellement le petit doigt. Une ou deux mains peuvent être concernées.

Au stade évolué, une gêne apparait lors des prises fines de la vie courante (boutonner les vêtements, coudre, ramasser les petits objets, etc.). Cette gêne est liée à la fois à l’insensibilité progressive du pouce et des doigts de la pince, et à la paralysie des muscles de la base du pouce.

Le syndrome du canal carpien est lié à la compression du nerf médian au poignet. Au niveau du poignet, il rejoint la paume et les doigts en passant, avec les tendons fléchisseurs des doigts, dans le « canal carpien ». Ce canal est formé en arrière par les petits osselets du carpe, qui ont la forme d’une gouttière ; cette gouttière est fermée en avant par un ligament très épais, le « ligament annulaire antérieur du carpe ».

Le syndrome du canal carpien est lié à une augmentation de pression dans ce canal, pour une raison qui est dans la majorité est inconnu. Tout se passe simplement comme si le contenu de ce canal se retrouvait à l’étroit. Cela perturbe la conduction du nerf médian, à l’endroit où il est comprimé par le ligament. A un stade ultime, la compression chronique du nerf peut finir par le laminer et le détruire complètement, de façon irréversible.

Le diagnostique est le plus souvent évoqué à l’interrogatoire, il sera confirmer par un examen éléctromyographique.

En fonction de la gravité de l’atteinte, le traitement sera soit médical (orthèse, infiltration) ou chirurgical.

Sommaire : syndromes canalaires

  1. Syndrome du Canal Carpien
  2. Syndrome du Canal de Guyon
  3. Syndrome du Canal Cubital au Coude
  4. Syndrome du Défilé Cervico Thoracique
  5. Atteinte du Nerf Radial
  6. Méralgie Paresthésiante
  7. Atteinte du Nerf Péronier Commun au col du Péroné (Sciatique Poplité Externe)

1442688910_twitter_circle 1442688921_facebook_circle 1442688930_google_circle 1443196140_circle-tumblr


One thought on “Canal Carpien

  1. martine 29 janvier 2014 / 2:35

    ce medecin m’a fait un EMG pour un canal carpien
    mon medecin generaliste m’avit dit que c’etait un peu douloureux, en fait cela s’est très bien passé, le neurologue est fort sympathique

Les commentaires sont fermés.